École en nature, école des territoiresThéophile Dolmaire, de l’école rurale à l’excellence mathématique

26 janvier 20200
https://www.educfrance.org/wp-content/uploads/2020/01/little-boy-ready-for-school-looking-up-1280x853.jpg

"Originaire de Coinches, Théophile Dolmaire a effectué un brillant parcours scolaire qui l’a mené jusqu’à l’Université Paris-Diderot où il soutenu sa thèse de mathématiques en décembre dernier. Un cursus qui se poursuit pour le jeune homme très attaché à ses Vosges natales.

Théophile Dolmaire est un pur produit de la Déodatie. Le jeune homme de 26 ans y a fait tout son parcours scolaire avant de présenter sa thèse de mathématiques à l’Université Paris-Diderot en décembre dernier. Un parcours brillant qui l’a amené à travailler aux côtés de personnalités reconnues dans leur domaine de pointe dont Laurent Desvillettes, qui a collaboré avec le mathématicien et candidat à la mairie de Paris Cédric Villani.

Théophile Dolmaire est né à Coinches. Ses premières années d’école se passent entre son village et Remomeix. « Entre le CE2 et le CM2, nous étions 8 élèves dans la même classe, se rappelle le jeune homme. Parmi ces 8 élèves, un de mes camarades a fait ses classes préparatoires au lycée Louis-Le-Grand à Paris, un autre était au lycée militaire d’Aix-en-Provence avant Saint-Cyr et l’école navale. Il est aujourd’hui capitaine de gendarmerie. »

À Saint-Dié-des-Vosges, Théophile, neveu de Claude Barlier, directeur-fondateur du Cirtés, intègre le collège Jules-Ferry et le lycée Baumont. En terminale S, il choisit la spécialité « sciences de l’ingénieur ». Après un passage par Metz, il rejoint l’École nationale supérieure de Cachan et choisi le département mathématique. La poursuite de ses études l’amène jusqu’à l’agrégation en juillet 2015 et un master de mathématiques fondamentales spécialité analyse, « une branche qui vise à étudier les fonctions et les équations qui portent sur ces dernières », détaille Théophile. C’est à la suite de ce master qu’il a commencé à travailler sur sa thèse, présentée en décembre dernier sous le titre « Étude mathématique de la dérivation de l’équation de Boltzmann dans un domaine à bord. » Un domaine ardu, qui s’inscrit dans le cadre de la physique mathématique, « qui a pour but de comprendre et d’expliquer rigoureusement la validité des modèles utilisés en physique. »

Un beau parcours mais qui ne s’arrête pas là, Théophile poursuit ses recherches désormais sous la direction de Chiara Saffirio, professeure à l’Université de Bâle. Et les Vosges, dans tout cela ? Impossible de les oublier, le jeune homme y revient aussi souvent que possible. Tout simplement parce qu’il n’a « jamais trouvé mieux » ailleurs.”


Source : vosgesmatin.fr, “Théophile Dolmaire : de l’école rurale à l’excellence mathématique”, publié le 26/1/20. https ://www.vosgesmatin.fr/education/2020/01/26/theophile-dolmaire-de-l-ecole-rurale-a-l-excellence-mathematique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués : *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos cookies ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services